Sommeil

Quelques conseils pour éviter les troubles du rythme de sommeil

éviter les troubles du rythme de sommeil

Le corps met en général 21 jours pour s’habituer à un nouveau rythme. Le trouble du sommeil touche nombreuses personnes de tout âge et de tout genre. Néanmoins, la qualité du sommeil joue un rôle important sur la santé ainsi que l’apparence physique. Il est donc important de savoir pourquoi on ne dort pas pour pouvoir adapter une nouvelle habitude.

Ecouter son corps

La difficulté à trouver le sommeil peut être due à un moment pendant lequel on a habitué le corps à résister à ce sommeil. C’est le cas, par exemple, lors d’une période avant les examens. Ou encore, les vacances pendant lesquelles on enchaîne les soirées arrosées ou les soirées jeux vidéo pour les plus jeunes.

Savoir écouter son corps, c’est de répondre à ses besoins au moment où il en a besoin. Il est donc important d’adopter une certaine routine. Parfois, le corps a besoin de se reposer ne serait-ce que cinq minutes. On a sûrement tous déjà été surpris d’avoir refait le plein d’énergie suite à ces quelques minutes de sieste.

Les bonnes habitudes à adopter

Il est important d’offrir au corps un environnement favorable au sommeil. A commencer par écarter tout ce qui peut être distrayant à savoir la télévision, les téléphones portables, etc. Il est conseillé de les éteindre ou de les mettre dans une autre pièce que la chambre pas moins d’une heure avant le coucher. Essayer de fermer les yeux et attendre que le sommeil se fasse sentir.

En outre, il est fortement conseillé d’opter pour des repas légers le soir pour faciliter la digestion. En effet, éviter les repas acides au risque d’avoir un reflux gastrique. Il en est de même pour les repas copieux, car la digestion ralentit la nuit. On peut donc être victime de ballonnement. Par contre, une petite infusion de tisane peut être intéressante de temps en temps.

Par ailleurs, il est judicieux d’éviter les stimulants dès la fin de l’après-midi. Pas de café, ni de coca. Certaines personnes sont très sensibles à leur effet. En ce qui concerne les siestes, ne pas dépasser les 20 minutes au-delà desquelles on peut présenter une irritabilité incomprise. En plus, dans la mesure du possible, éviter de prendre des somnifères pour éviter la dépendance.

Favoriser l’environnement

Pour une meilleure qualité de sommeil, la chambre doit être bien entretenue régulièrement. Cela inclut une bonne aération quotidienne d’au moins 10 minutes. L’atmosphère de la chambre doit être apaisante. Eviter d’écouter des musiques trop fort et si c’est possible, il vaut mieux insonoriser les rideaux.

De même pour la lumière. L’idéal est de dormir dans le noir total, car c’est ainsi que les yeux se reposent. En revanche, pour une raison ou une autre, si la lumière est nécessaire, il faut les tamiser. C’est pour cela qu’il est conseillé d’avoir des rideaux compacts pour la nuit.

Enfin, la chambre doit être aérée. Cependant, veiller à avoir une température tempérée ni trop chaud ni trop froid. Cette notion est relative selon chaque personne. L’important, c’est de se sentir confortable dans son lit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *